Huile d’Olive, de Noix, de Colza… Laquelle choisir ?!?


Oh ben ça alors...?!?
Cela fait un p'tit moment que je ne suis pas venue vous écrire quelques mots afin que vous en sachiez un peu plus sur la Nutrition Plaisir, Nutrition Santé... MINCE ALORS !
Allez, vite, vite, vite, je sens que vous avez besoin de votre ration d'infos nutritionnelles, remédions à cela illico presto !!!


Comme pour d'autres articles que j'ai pu rédiger précédemment, je vais me servir des questions posées lors des consultations que je donne à mon cabinet, tout simplement !!!

Il m’arrive d’avoir en consultation des patientes fières de me dire : « Je n’utilise aucune matières grasses quand je cuisine… Même pas dans mes salades/crudités, puisque je ne mets que du vinaigre ou du jus de citron pour ne pas utiliser d’huile… C’est bien, non… ?!? »
Et bien non Mesdames, bien que cela parte d’un bon sentiment de vouloir cuisiner sans matières grasses, je suis au regret de vous dire que cela n’est pas bien du tout pour votre santé… MINCE ALORS !, je vais encore vous surprendre !!!


Et oui, je vous parlerais des Huiles Alimentaires aujourd'hui car il faut savoir que « manger sain & équilibré » ne se résume pas uniquement à manger 5 fruits & légumes par jour, des viandes et poissons maigres … Les Huiles ont entièrement leur place dans une alimentation équilibrée… Woui, woui, wouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Elles sont aussi indispensables que n’importe quel autre nutriment… Il ne faut pas en avoir peur !!!

Quelques explications & surtout un graphique récapitulatif vont vous aider à mieux choisir votre huile en fonction de son intérêt nutritionnel & surtout en fonction de la préparation dans laquelle vous allez l’utiliser !!!
Allez, c’est parti, à vos Huiles, prêt, feu… Partez !!!


1.    Pourquoi les Huiles sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps… ?!?

a. Pour nous apporter les Acides Gras Essentiels ω3 & ω6

Bien que composées à 1OO% de lipides, les Huiles Alimentaires contiennent de la Vitamine E, mais surtout, surtout, surtout, des Acides Gras Essentiels, (A.G.E.), dont les fameux omégas 3 (ω3) & oméga 6 (ω6) dont vous avez certainement entendu parler…

Mais savez-vous à quoi servent les ω3 / ω6…. ???
Une fois ingérés, les A.G.E. sont transformés & incorporés dans les membranes de notre cerveau, mais aussi de notre rétine où ils vont contrôler des fonctions comme la vision, mais aussi la reproduction, la coagulation sanguine, l’inflammation… Ils sont donc indispensables pour notre système nerveux, notre vue, mais ils aideraient également à diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires. Vous comprenez donc un petit peu mieux pourquoi un apport suffisant & équilibré en ω3 / ω6 est primordial pour notre santé, autant que la consommation quotidienne des fruits & légumes … Ce n’est pas pour rien qu’ils sont dits « essentiels » !!! Étant donné que notre corps ne sait ni fabriquer, ni stocker ces A.G.E., c’est au travers de ce que nous mangeons que nous pourrons couvrir nos besoins en ces nutriments essentiels. Sachez que nous ne trouvons pas les ω3 / ω6 uniquement dans les Huiles Alimentaires, nous pouvons également en trouver dans les poissons gras tels que saumon, hareng, sardine, thon, maquereau, bonite… D’ailleurs, saviez-vous que les poissons de couleur bleue sont les poissons les plus riches en ω3… ?!? Woui, woui, c’est ben vrai !!!

Bref, tout cela pour dire qu’il est plus facile d’incorporer un peu d’Huile à chaque repas, qu’un peu de poisson gras à chacun d’eux, non… ?!?

Pour finir de vous convaincre de l’importance des ω3:
- Dans certains cas de carence alimentaire en ω3, il a été observé un retard dans le développement de l’acuité visuelle d’enfants nouveau-nés.
 Les ω3 ont une action bénéfique sur la prévention des maladies cardio-vasculaires.
- L’administration d’ ω3 pourrait améliorer la santé mentale de patients souffrant de neuropathologies telles que l’hyperactivité chez l’enfant, mais aussi la schizophrénie, la dépression.
- Des études laissent penser que les ω3  rendraient les cancers plus sensibles à la chimiothérapie & la radiothérapie.



b. Pour faciliter notre transit

Bien que le plus important reste encore notre histoire d’ω3 / ω6, les Huiles vont également aider à « lubrifier » le Côlon… je ne rentrerais pas davantage dans les détails mais vous comprenez bien que cette « lubrification » facilitera le transit… Et ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

2.    Comment bien choisir son Huile … ?!?

a. En fonction de son utilisation

Pour chaque huile il existe une température critique, aussi appelée point de fumage, qu’il ne faut surtout pas atteindre ou encore dépasser au risque de voir les composants de l’Huile se dégrader, former des composants toxiques & faire  ainsi fumer l’Huile. Notez d’ailleurs qu’il vaut mieux jeter votre Huile si elle a fumé ou moussé dans votre poêle, ce sera beaucoup mieux pour votre santé…
Ce qu’il faut retenir :
- Les Huiles au point de fumage haut pourront donc être utilisées aussi bien en assaisonnement qu’en cuisson ou encore en friture : Huile d’Arachide, Huile d’Olive, Huile de Pépin de Raisin, Huile de Tournesol.
- Les Huiles au point de fumage bas ne pourront donc être utilisées qu’en assaisonnement mais pas en cuisson ni en friture : Huile de Colza, Huile de Noix, Huile de Soja.

Mais le point de fumage n’est pas le seul critère à prendre en considération pour notre santé : le fameux rapport en ω6 / ω3 est lui aussi très important !!!

b. En fonction de son rapport ω6 / ω3

Pour des raisons liées aux habitudes alimentaires ainsi qu’aux plats préparés & autres produits industriels vendus dans les pays développés (y compris chez nous en France…) la consommation en A.G.E. est déséquilibrée : nous nous trouvons à ingérer trop d’ω6 & pas assez d’ ω3.
L’idéal pour couvrir les besoins en A.G.E serait de consommer 10g d’ω6 & 2g d’ω3, dans un rapport qu’il est primordial de respecter : la quantité d’ω6 ne doit pas excéder 5 fois celle des ω3.
Il faut également faire en sorte de ne pas abuser des Huiles qui sont riches en Acides Gras Saturés qui, eux, sont mauvais pour la santé…

Vous trouverez un résumé précis grâce à ce tableau :

Supports créés par MINCE ALORS ! - Diététicienne Nutritionniste - © Tous droits réservés


Du coup, maintenant, vous vous mélangez les pinceaux pour choisir votre Huile en tenant compte du double critère Point de Fumage & Rapport ω6 / ω3…. !?!
Pas de Panique, plutôt que de vous assommer davantage de discours, rien ne vaut un bon vieux petit graphique qui parlera de lui-même, & là, tout vous paraîtra clair comme de l’eau de Roche !!!



Supports créés par MINCE ALORS ! - Diététicienne Nutritionniste - © Tous droits réservés


En conclusion, chaque  Huile a ses propres caractéristiques & l’Huile d’Olive que l’on décrit comme la meilleure de toutes ne l’est pas forcément… Disons qu’elle permet de rassembler à la fois un rapport correct d’ω3/ ω6 tout en pouvant être utilisée en assaisonnement comme en cuisson. Mais elle est tout de même largement dépassée par les Huiles de Colza & de Noix avec un bien meilleur rapport ω3/ω6, qui seront idéales en assaisonnement !


Vous comprendrez donc que 4 Huiles sortent du lot : Huile de Colza, de Noix, de Soja, & Huile d’Olive. Le plus sûr moyen de répondre aux besoins physiologiques de notre corps en ω3 / ω6 est donc de varier les Huiles, de les mélanger ( l’H. de Colza diminue le parfum prononcé de l’H. d’Olive ! ), le tout pour le bonheur de vos artères, de votre cœur, de votre cerveau, de votre vision & de votre transit  mais aussi de votre palais & de vos  papilles, mais sans pour autant en consommer en énorme quantité, au risque que cela pose problème pour votre ligne !!!
L’important n’est pas d’augmenter la consommation d’Huile pour apporter les ω3 / ω6, mais de choisir l’Huile la mieux équilibrée en ω3 / ω6 & dans consommer dans l’idéal 1 cuillère à Soupe par repas & par personne, cuisson & assaisonnement compris bien sûr !

Dernières précisions importantes sur :
- la conservation des Huiles : elles doivent être protégées de l’air & de la Lumière à cause de l’oxydation, ainsi que de la chaleur. Ne les gardez donc pas en « exposition » sur votre plat de travail, le mieux serait de les conserver au frigo… Lorsque votre Huile prend un goût âcre & une odeur désagréable, c’est tout simplement qu’elle a rancit : elle n’est alors plus consommable !!!
- le recyclage des Huiles : ne jetez surtout pas votre Huile dans le réseau d’évacuation des eaux usées ni dans les ordures ménagères & encore moins dans l’environnement car les Huiles sont très polluantes pour l’eau et les nappes phréatiques.
Vous pouvez soit :
- les utiliser pour un usage domestique pour l'entretien de vos boiseries, outils de jardin, lampe à huile... Et ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!
- les apporter dans un centre de recyclage, dans la déchetteries la plus proche de chez vous... Renseignez-vous !!!
- les apporter dans certains garages qui peuvent les accepter contre paiement... Elle est pas belle la vie...?!?


Désormais vous êtes incollables sur les Huiles Alimentaires, n’est-ce pas… ?!? Allez, hop, hop, hop, mise en application directe… MINCE ALORS !

N.B.: pour celles & ceux qui suivent l'actualité de MINCE ALORS ! vous aurez peut-être constaté que cet article est celui que j'ai rédigé pour le webmagazine  BLOP ! dont le n°8 est sorti il y a quelques jours & que vous pouvez consulter en ligne en cliquant directement ici... Vous y retrouverez aussi la recette des Petits Sablés Croquants  !!!! Allez-y, cliquez, lisez & partagez SANS AUCUNE MODERATION !!!


A bientôt pour la prochaine publication !!!

- Alexandra -