A nous l’été, les apéros & le p’tit verre de Rosé !!!


Yes ! Fini la pluie, la grisaille, les cagouilles, cirés & bottes de pluie...

Ça y est, nous y sommes, c’est l’été, synonyme de Barbecue, Crudités, Apéro & P’tit Verre de Rosé… & c'est justement de l'Alcool que j'ai choisi de parler dans le tout dernier n° de BLOP !, le web-magazine de Ninou Écolo, dont j'ai en charge la rédaction de l'article Nutrition & d'une recette. D'ailleurs, dans ce n° "Spécial Été", ça n'est pas 1 mais 2 recettes que j'ai sélectionnées dont celle des Gambas à l’Esbroufe que vous avez pu voir dans le précédent article !!! Bref, revenons à notre petit verre d'apéro... Vous êtes prêts… ?!?

Il faut dire ce qu’il en est, les boissons alcoolisées sont quasi indissociables de la qualité gastronomique des bons repas, à la condition, bien sûr, de les consommer raisonnablement… Je vous expliquerais plus loin ce que raisonnable veut dire !!!
Mais au risque de m’attirer les foudres de certain(e)s, elles ne sont pas indispensables à l’équilibre alimentaire… Désolée !!!




Pour les aficionados de mon site web MINCE ALORS ! & de BLOP !, vous savez maintenant que je ne suis pas là pour diaboliser ou interdire tel ou tel aliment… Je souhaite simplement vous informer sur la qualité nutritionnelle de ce que vous portez à votre bouche afin que vous mangiez /buviez en connaissance de cause… Pour que vous sachiez modérer par vous-même…
Manger sain, gourmand & équilibré, pour préserver votre ligne certes, mais aussi & surtout pour préserver votre santé !!! Car vous le verrez au travers de cet article, tout comme n’importe quel autre aliment calorique, l’alcool doit être consommé avec PLAISIR & SOBRIETE, car au-delà d’une certaine quantité & fréquence de consommation, il peut devenir préjudiciable pour notre santé… Donc encore une fois, MODERATION sera le maître mot !!!

Quels sont les alcools les plus caloriques… ???

Comme je le répète souvent lors de consultations, il n’y a pas plus traître que l’Alcool : vous ne pouvez pas vous imaginer la quantité de calories apportées par de petites quantités d’alcool ( 1 simple verre !!!)… Si, si !!!
Qu’est ce qui va déterminer les calories d’un alcool… ???
  • Sa teneur en sucres, notamment pour les alcools comme la bière, le porto, le muscat, le get27, le champagne, …
  • Mais également son degré d’alcool ! Et oui… Saviez-vous que plus le degré d’un alcool est fort, plus celui-ci est calorique… ?!? Par exemple, un vin à 12 degrés renferme 12 cl d’alcool pour 100 cl de vin, soit 96g, la densité de l’alcool étant de 0,8. 1g d’alcool apportant 7 kcal… Wouahouuuuuuuuuuuuuuuu… ça grimpe vite, n’est ce pas… ?!? Regardez plutôt le tableau suivant !!!


Volume
d’un verre
Calories par verre
Whisky
8 cl
200 kcal
Bière
25 cl
140 kcal
Vodka
4 cl
90 kcal
Champagne Brut
10 cl
80 kcal
Vin Rouge
10 cl
80 kcal
Porto
7 cl
78 kcal
Vin Rosé
10 cl
70 kcal
Cidre Brut
15 cl
65 kcal

Je n’ai cité ici que quelques exemples relativement classiques d’Alcool car il était impossible de tous les répertorier… Je me suis donc arrêtée sur les « Basiques » !!!
Amusez-vous à faire « l’addition » en fonction de ce que vous avez l’habitude de consommer en soirée et/ou à table… c’est effarant, n’est ce pas… ?!? Et sans compter les amuses-bouche & le repas qui suit !!! Pfioooooooooooooooooooou, c’est dingue !!!

A votre avis : l’alcool désaltère ou déshydrate… ???

Désolée de vous décevoir mais l’eau, qui apporte 0 kcal, reste la seule boisson qui désaltère vraiment… L’alcool est donc son extrême opposé puisqu’il apporte beaucoup de calories sur de petites quantités & qu’en plus il déshydrate vitesse grand V, puisque nous perdons 1 litre d’eau quand nous buvons 4 verres d’alcool… C’est vrai, je vous assure !!!
D’où cette fameuse sensation de bouche sèche & l’impression que même 2 litres d’eau n’arriveront jamais à calmer votre soif le lendemain d’une soirée bien arrosée… Tout s’explique !!!
Dans l’idéal, afin de compenser immédiatement ce phénomène de déshydratation, il faudrait alterner 1 verre d’alcool bu avec 2 verres d’eau... ça, c’est la théorie !!! En pratique, je trouve plus « réalisable » d’alterner 1 verre d’alcool avec 1 verre d’eau pour un double avantage : vous compensez la déshydratation instantanément & vous enchaînez moins vite les verres d’alcool !!! Et wouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

J’en vois déjà certain(e)s se trémousser devant leur écran en marmonnant « Oui mais j’ai entendu dire que boire 1 verre de Vin Rouge par jour était bon pour la santé… »…Ok,  ok, parlons-en chers lecteurs & lectrices !!!

Boire 1 verre de Vin Rouge par jour est bon pour le Cœur…?!?

Plusieurs enquêtes ont été menées sur ce sujet, vous pensez bien !!!
L’une d’elles, réalisée entre 2003 & 2006 en Lausanne sur plus de 5700 sujets, démontre que la consommation modérée de Vin Rouge est associée à une diminution des risques cardio-vasculaires avec une diminution de la tension artérielle… La quantité modérée en question est celle d’1 seul verre de Vin Rouge par jour Mais avec 1 à 2 verres de trop, cette tendance des bénéfices s’inverse… MINCE ALORS !

Hippocrate, médecin grec né vers 460 av J.-C avait bien compris cela avant cette étude Lausannoise : « Le Vin est une chose convenable pour l’Homme, tant pour l’homme malade que bien portant. Il doit être consommé & administré au moment opportun & dans une juste proportion suivant sa constitution individuelle. »
Pour l’anecdote, Hippocrate fut le 1er médecin à envisager l’influence de la diététique sur la santé, en prônant l’utilisation des légumes & des fruits… Si, si, c’est b’en vrai !!!

Maintenant que j’ai parlé des éventuels bienfaits du Vin Rouge, je ne pourrais pas faire sans vous parler des risques liés aux excès d’alcool…
Je tiens à préciser que si je vous parle des conséquences des abus d’alcool, ce n’est pas parce que je considère que vous abusez de l’alcool à la moindre occasion… Je vous rassure !!!
Il est certain que ce n’est pas 1 ou 2 verres de Vin Rouge ou de Vin Rosé dans le week-end qui font qu’il y a excès & que cela va être dangereux pour la santé… Mais quitte à parler de l’Alcool, autant aborder aussi les éventuels débordements qui peuvent faire plus de mal que de bien à votre santé…

Quels sont les risques liés aux excès d’alcool… ???


Du fait que l’alcool passe directement dans le sang, il atteint très vite le cerveau ce qui provoque des modifications de l’humeur, de la vigilance & du jugement pouvant être en cause lors d’accidents de la route, ou d’accidents professionnels… ça, c’est ce que l’on pourrait appeler le risque immédiat, à court terme.

Mais il y a également des risques à long terme liés à une absorption excessive d’Alcool. Même modérés, les abus d’alcool fréquents augmentent les risques de :
  • Prise de poids, d’autant plus que la prise d’alcool est souvent accompagnée d’amuses bouches souvent gras & salés et/ou au cours d’un bon repas gastronomique, ce qui démultiplie l’explosion de la ration calorique !!!
  • Hypertension Artérielle,
  • Insuffisance cardiaque,
  • Certains cancers, bouche, larynx, pharynx ou système digestif, notamment le cancer du foie, car l’excès d’alcool finit par endommager les tissus hépatiques conduisant à une cirrhose. L’alcool augmente aussi l’incidence sur le cancer du sein chez la femme, & davantage après la ménopause. A titre d’exemple, 1 à 2 verres/jour augmenterait les risques de cancer du sein de 32%, voir même 51% à partir de 3 verres/jour.
Et là, une question vous brûle les lèvres : mais bon sang, quelle est la consommation raisonnable qui ne nuira pas à ma santé… ?!?


Comment savoir où sont les limites… ???

Allez, j’avoue tout !!!
  • un homme adulte peut boire 2 verres standards d’Alcool par jour sans prendre de risque pour sa santé, sachant que lors de situations conviviales occasionnelles, il ne faudrait pas dépasser 4 verres standards pour l’occasion & ce pas plus de 2 fois par mois… Vous voyez ce que je veux dire… ?!?
  • pour les femmes, les quantités seront à diminuer de moitié…

Avant de vous quitter, & bien que cela paraisse évident, je rappelle juste que :
  • l’Alcool est  A PROSCRIRE sous quelque forme que ce soit chez les enfants & les jeunes adolescents : dans l’idéal, jusqu’à 16 ans, les ados ne devraient pas boire d’alcool… Il faut trouver un juste milieu : ne pas dramatiser les 1ères expériences, au risque d’être contre-productif, tout comme il ne faut pas banaliser la consommation d’Alcool… Pas facile, hein… ?!?
  • l’Alcool est  INTERDIT chez les femmes enceintes & femmes allaitantes,
  • l’Alcool est  CONTRE-INDIQUE lors de certains traitements médicamenteux tels que tranquillisants, antihistaminiques…
  • l’Alcool doit être TOTALEMENT ÉVINCÉ chez les anciens alcooliques sevrés.

Je sais que beaucoup vont grincer des dents suite à la lecture de cet article en disant « Oui, en gros, il faut plus rien boire, plus rien manger… & puis de toute manière tout ce qui est bon à manger ou à boire, c’est mauvais pour la santé… Pffffffffffffffffffffffff… »
Mais non, mais non… vous savez bien que ça n’est pas à cette conclusion là que je veux vous amener !!!
Vin & boissons alcoolisées sont synonymes de convivialité, de partage, de plaisir & de bonnes tablées… A vous de ne pas manger & boire en excès car le plaisir n’a pas besoin de quantités astronomiques pour être ressenti… La rareté & le caractère exceptionnel amènent bien plus de plaisir que l’abondance sans limite… Surtout si c’est pour carburer à l’Aspirine le lendemain matin, couplée au Citrate de Bétaïne, pour se remettre d’une bonne gueule de bois associée à une digestion chaotique… Enfin moi, je dis ça, je dis rien !!!


Bref, vous l’aurez compris, il n’y a pas de consommation « normale » d’alcool, tout comme il n’y a pas de consommation sans risques… Allez, ne m’en voulez pas trop, sans rancune, à la Vôtre… Tchin, tchin !!!




Si vous voulez retrouver l'intégralité
du web-magazine BLOP !,
voici le lien direct ici !!!


Passez un bel été...
& à très vite !!!


- Alexandra -






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire