Dois-je laisser mon enfant manger ce qu’il veut…? - 2ème partie !



Mercredi dernier, je publiais la 1ère partie de l'article consacré à la question "Dois-je laisser mon enfant manger ce qu’il veut…?". Vous pouvez la retrouver en cliquant directement ici !!!


Chose promise, chose due !!!
Après avoir vu que l'idéal était tout d'abord de repérer ensemble les aliments que votre enfant préfère, puis de le faire participer à l’élaboration du menu, voici la "suite logique !!!


Astuce 3 : faites le participer à la confection du repas !

A partir de 3-4 ans, pourquoi ne pas leur demander un coup de main !!! Les plus petits pourront, sous votre surveillance bien sûr, couper la betterave en cube (avec un couteau d’enfant, la betterave se coupe très bien !!!), mélanger la garniture de la tarte aux légumes, verser les pâtes dans l’eau de cuisson…
Car mine de rien, le fait de faire participer l’enfant à la préparation du repas permet aussi d’aider à goûter les aliments pendant la confection du repas & permettre ainsi de se réconcilier avec certaines saveurs voire même de les apprécier… Un plat auquel on a aidé à la confection sera plus facilement goûté, voire apprécié !!!

Ce qui peut apporter également un plus, c’est également d’amener de temps en temps votre enfant au marché afin qu’il puisse découvrir les étals de fruits, de légumes, de poissons, la variété de couleurs, de formes, de parfums : & du coup, pourquoi ne pas lui faire choisir… ?!? 
Bien entendu, là aussi, cette astuce est à mettre en place les jours où vous avez plus de temps pour cuisiner tranquille, sans stresser !!! La convivialité d’un repas ne se vit pas qu’à table, elle se vit aussi au moment de sa préparation !!!






Astuce 4 : donnez envie au travers du dressage !

& oui, la présentation de votre plat est aussi importante car le but est de mettre tous les sens en éveil : l’ouïe & l’odorat (par le bruit des casseroles & les senteurs émanant lors de la préparation ou une fois dans l’assiette !), la vue (par le dressage !), le toucher & le goût (quand les mets se retrouvent dans la bouche & que les papilles ressentent à la fois les différentes textures & saveurs !)

Donc oui, oui, oui, le dressage est à considérer ! Sans non plus faire une présentation digne des plus grands chefs ! Encore une fois, les soirs de la semaine peuvent être un peu « speed » & vous n’avez pas forcément le temps de faire des fantaisies dans la présentation mais alors à ce compte-làjouez sur la vaisselle, sur les contenants !!! N’hésitez pas à servir votre salade verte & dès d’emmental dans un petit bol chinois, à part, comme si vous étiez au resto !!! ça ne vous demandera pas plus de temps & ça fera son petit effet, & toc !

De même, lorsque vous savez qu’il y a un aliment que votre enfant n’aime pas trop, amusez-vous à dessiner avec les aliments une bouille (yeux, nez, bouche, un grand classique !!!), un arbre, un îlot… Bref, faites travailler l’imagination des plus petits « Allez, on croque le nez, puis après la bouche !!! »…

D’ailleurs, depuis 2 mois environ, sur ma page Facebook, je partage avec vous tous les Mardis soirs des décos culinaires sympathiques : inspirez-vous en & là aussi, faites participer vos enfants à l’élaboration de ces décos, ils mangeront encore plus facilement si c’est eux qui l’ont fait !!!
Vous pouvez également rebaptiser le nom de vos préparations. C’est tout bête mais là aussi l’imagination va faire le reste ! Ainsi, pour les aficionados de Ninou Ecolo & de MINCE ALORS ! la purée de Potimarron s’appelle la Purée de la Sorcière ! Ludique, il faut rester dans le ludique, ça passera beaucoup mieux !!!





Astuce 5 : & les bonbons, confiseries, viennoiseries dans tout ça ?!?

Bizarrement (ou pas !), les enfants tordent rarement le nez devant un paquet de bonbons, une chocolatine ou une pizza !!! Or nous savons très bien que ces aliments font partie des aliments dont il faut limiter la consommation, comme cela est mis en évidence dans le tout 1er tableau de cet article ! Limiter, pas interdire, nous sommes d’accord !!!
Mangez une chocolatine le Dimanche matin à la place des tartines de pain beurrées, ça peut se faire non… ?!? Tout comme une pizza 1 pizza une fois par semaine !!! & si vous la faites maison, c’est encore mieux vous ne croyez pas… ?!?

Pour ce qui est des bonbons, il faut que cela reste ponctuel…

  • Ne laissez pas la bonbonnière à vue, à disposition… Pourquoi… ?!? Parce que le fait d’avoir la « tentation » sous le nez est une torture, reconnaissez-le !!! & il ne faut pas que votre enfant puisse se servir quand bon lui semble
  • Ne faites pas des bonbons une récompense/un réconfort : « si tu es sage, tu auras droit à un bonbon » ou pire encore « tu es triste, tiens, voilà un bonbon… » Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaargh, par pitié, pas ça… Au risque de développer par la suite, en grandissant, une relation quelque peu fusionnelle/conflictuelle… & oui : le bonbon est un moment de plaisir certes mais il ne doit pas devenir un refuge, un trophée…

J’espère que je vous aurai aidé à y voir un peu plus clair afin d’appréhender plus facilement l’alimentation de votre enfant… Avant de vous quitter, je vous donnerai un dernier conseil qui semble évident mais qu’il est bon de rappeler DONNEZ L’EXEMPLE !!! & oui !!! Les enfants ne peuvent s’empêcher de reproduire les comportements qu’ils observent ! Donc si Papa fait la grimace quand Maman apporte la purée de Brocolis sur la table, Léa fera aussi la tête & se braquera pour goûter ! Donc tout le monde autour de la table doit jouer le jeu, si vous voyez ce que je veux dire !!!


Sur ma lancée, j’aborderais dans de prochains articles 2 autres questions intéressantes :

  • Dois-je forcer mon enfant à finir son assiette ?
  • Dois-je laisser mon enfant se resservir ?

Allez, sur ce, bonne mise en application avec un dernier schéma qui permettra d’éviter des erreurs !





A bientôt !!!


- Alexandra -



Dois-je laisser mon enfant manger ce qu’il veut…? - 1ère partie !


Bonjour par ici ! Plus de 2 mois que je n'ai pas publié... MINCE ALORS !, ça passe trop vite !
Ne croyez pas que je vous ai oublié !!! Que Nenni !!!

J'ai travaillé d'arrache pied pour délivrer mon article Nutrition pour le prochain n° de BLOP !, le web magazine de Ninou Ecolo, qui sortira dans quelques jours !!!

En exclusivité, je vous délivre la 1ère partie de cet article, rien que pour vous !!!
J'ai scindé l'article en 2 parties afin que vous n'ayez pas trop de lecture en 1 fois...
Sympa la diét, hein, elle veut vous éviter l'indigestion d'infos !!! lol


Quel parent ne s’est pas pris la tête avec son enfant au sujet de l’alimentation… ?!?  Franchement… !?!
& bien oui, c’est bien de cela que je vais vous parler : de nos enfants face à leur assiette, & nous, pauvres parents souvent dépités face à leur grimace, à leur complainte, bras croisés & sourcil levé devant les aliments « sains » & à contrario leur gloutonneries sans fin sur les « cochonneries » !!!




Car notre challenge de parent est énorme, il faut le dire : nous devons nourrir nos enfants en alliant le plaisir des papilles tout en veillant à leur bonne croissance & à leur santé…

1ère chose : Pas de Panique !
Il faut savoir qu’entre  3 & 6 ans, nos enfants passent par la grande période très agaçante du « non » : non à ci, non à ça, non à tout en fait… & c’est tout à fait… NORMAL !!! Ce ne sont plus nos petits bébés & ils savent nous le faire comprendre !!! La solution n’est ni de céder, ni de s’engager dans un bras de fer entre vous & votre enfant !
Avant de vous donner des astuces simples pour vous aider à gérer le moment du repas sereinement, faisons un rappel de ce que nos Loulous doivent manger pour bien grandir !!!

Comment équilibrer le contenu de son assiette :
(à imprimer & à garder à portée de main !)



En pratique, ça donne cela !

Supports créés par MINCE ALORS ! - Diététicienne Nutritionniste - © Tous droits réservés

Maintenant que vous avez bien visualisé la bonne répartition alimentaire sur une journée type cela ne va pas forcément suffire… Alors voici 6 idées coup de pouce à mettre en place !!!


Astuce 1 : repérez ensemble les aliments que votre enfant préfère !

Je pense que c’est LE point de départ… En tenant compte du fait que les goûts évoluent à tout âge, aussi bien chez l’enfant, l’ado, & même chez nous adultes !
Il ne faut donc pas hésiter à proposer un aliment régulièrement (pas tous les jours non plus !!!), sans renoncer au 1er refus !!!
Le fait de le présenter différemment pourra également faire la différence !!! Introduire de la courgette en tout petits morceaux, voire même râpée dans une tarte ou un flan de légumes, & hop, le tour est joué…
Anecdote : si vous ne réagissez pas plus que ça au « non » de votre enfant, ce dernier se rendra compte que cela ne vous fait ni chaud, ni froid & il sera peut-être plus « docile » au prochain essai : un simple « mince, je pensais que tu aimais ! Ça n’est pas grave… Par contre, il n’y a rien en remplacement…». & oui, le « non » de nos progénitures est souvent là pour exprimer une opposition, une envie de se confronter à nous : si vous paraissez indifférente au non, vous ne répondez donc pas à cette « provocation » & cela désamorce la situation plutôt que de sa fâcher tout rouge !!!
A rappeler : il est important de goûter ! Car il arrive parfois que la couleur de l’aliment, la présentation, ou tout simplement l’odeur puisse rebuter, même si vous avez préparé cela avec beaucoup d’amour !

THE SOLUTION !!! Afin de garder un côté ludique dans ce qui touche à l’alimentation, je vous conseille de mettre en place un système de tableau avec « j’aime beaucoup », « j’aime un peu », & « je n’aime pas trop »…. Les aliments seront écrits au crayon à papier, afin de pouvoir les faire passer d’une colonne à l’autre au fur & à mesure de l’évolution des goûts, des âges… N’hésitez pas à faire vous aussi, parents, votre tableau personnalisé !!! Nous devons montrer l’exemple, n’est-ce pas… ?!?

En pratique, ça donne cela !

Supports créés par MINCE ALORS ! - Diététicienne Nutritionniste - © Tous droits réservés


Ceci n’est qu’un exemple, à vous de créer votre propre tableau. Pour les plus petits, vous pourrez même faire avec des images/photos à la place des mots… Bref, amusez-vous à le « customiser » & à le compléter au fur & à mesure bien sûr !!!
A partir de cette étape toute bête, il sera alors plus facile d’élaborer vos menus afin de plaire au plus grand nombre !!!

Astuce 2 : faites le participer à l’élaboration du menu !
Il est certain que ça n’est pas un exercice à faire le soir, à la dernière minute, surtout si vous rentrez tard, car il n’y aura pas le temps de faire une table ronde pour décider du menu…  Mais grâce au tableau établi en amont, posez-vous tranquillement le week-end pour imaginer ensemble, petits & grands, ce que vous pourriez choisir comme menu pour la semaine. Vous verrez, ce sera un gain de temps après pour l’organisation de la semaine… Si, si, je vous assure !!! Même pour faire les courses, dans la mesure du possible : 1 seul menu pour toute la famille !

Afin d’arriver à faire manger de tout à chacun, construisez un menu qui devra au moins comporter un aliment « j’aime beaucoup » + un aliment « j’aime un peu » sans avoir peur d’y associer un aliment « je n’aime pas trop » car le but n’est pas d’éviter à tout prix ces derniers ! Ce serait trop facile !!! & puis vous l’avez bien compris, certains des aliments pourraient bien passer de la colonne « je n’aime pas trop » à « j’aime un peu »… Peut-être pas jusqu’à « j’aime beaucoup » !!! Quoique…?!? Avec les enfants, nous pouvons nous attendre à tout !!!
& puis du coup, ça pourra être un jeu de passer de la colonne « j’aime un peu » à la colonne « j’aime beaucoup » !!! Le côté ludique permettra ainsi de dédramatiser les goûts/dégoûts & finis les conflits avec tout ça !!!
Pour les enfants qui vont à la cantine, il faudra tenir compte des menus afin d’éviter de faire des doublons du style pâtes midi & soir… Bien que cela ne dérangera peut-être pas !!! Mais surtout, surtout, n’hésitez pas à reprendre ces menus de la cantine afin de vous en inspirer !!! & oui, c’est tout bête mais ça vous sera d’une grande aide !!! Encore une fois, ce sera un gain de temps & moins prise de tête pour trouver des idées !!!
Regardez ce que ça donne en utilisant le tableau précédent, avec le système de couleur :


En pratique, ça donne cela !

Supports créés par MINCE ALORS ! - Diététicienne Nutritionniste - © Tous droits réservés

Allez, 2 grosses astuces de données, ça suffit !!!

Dans quelques jours, après ce long week-end de 4 jours pour celles & ceux qui font le pont (les chanceuses & chanceux !!! Moi,je serai fidèle au poste, au 28 bld Jacques Duclos, en chair & en os !!!), je vous délivre la 2ème partie de ce passionnant article & ses 3 autres astuces !!!


A très vite donc !!! Cliquez ici pour accéder à la 2ème partie !!!


- Alexandra -