La véritable histoire de Dame Balance...







En parcourant l'historique des thèmes abordés dans mes articles sur ce site, je me suis rendue compte que je n'ai jamais abordé le sujet de la balance!


C'est lorsqu'une amie m'a envoyé un dessin que ça a fait tilt et que je me suis décidée à venir vous conter la véritable histoire de Dame Balance... car finalement, vous allez vite vous rendre compte que ça n'est pas elle la méchante de l'histoire... 






La véritable histoire de Dame Balance
(Oh balance, (satanée !) balance, dis-moi combien je pèse…?!?)

Allez, avouez : qui n'a pas eu le même genre de réflexion que cette damoiselle après être montée sur la balance...?!

Vous pensez que la balance n’est que le pur reflet de ce que vous mangez...?
Vous êtes certaine que si la balance affiche plus, c'est forcément parce que vous avez trop mangé / mal mangé... que ça ne peut venir que de là et que c’est elle la méchante…
STOOOOOOOOOOOOOOOOOP !!! Vous avez tout faux!

Qu'est ce qui peut faire le poids annoncé par la balance ?

  • un équilibre/déséquilibre entre vos apports énergétiques et vos dépenses énergétiques. Bon, d'accord, on ne va pas se mentir, si vous mangez plus (en quantités ou en ration calorique) que vous ne vous dépensez, la balance tendra vers le haut... C'est une histoire d'équation : ce que le corps n'arrive pas à « brûler » par les dépenses physiques, il le stocke ! Mais il n'y pas que ce mécanisme qui rentre en ligne de compte!
  • un mauvais transit : je ne vais pas vous faire un dessin mais disons simplement que ce que vous n'éliminez pas par les selles est encore présent dans votre colon et pèse donc forcément... Sans parler des ballonnements que cela occasionne du fait que cela "fermente" encore avant l'élimination! Et mine de rien, ce deuxième « effet kiss cool » des ballonnements dûs à la constipation vous donne encore plus cette impression d’avoir grossi !  
  • de la rétention d’eau qui peut être causée par :
     - une mauvaise circulation lymphatique,
     - la dilatation des vaisseaux sanguins,
     - une consommation excessive de sel,
     - certains médicaments, tels que les traitements contre l’hypertension, l’insuffisance rénale, les varices…
     - les fluctuations hormonales chez la femme. Ainsi, à l’approche des règles, ces fluctuations peuvent donner une sensation de gonflement du fait que le corps se gorge de liquide, ce qui impactera sur la balance : en moyenne, la balance affiche +1 kg quelques jours avant les règles, pendant, puis 2-3 jours après, avant de retrouver son poids d'équilibre! C'est ce qui fait qu'on se sent gonflée, serrée dans les vêtements puis hop, ça rentre dans l'ordre une fois les règles passées, pas de panique donc! De même, pendant la grossesse, le ventre de plus en plus arrondi exerce une forte pression sur la circulation sanguine : là encore les vaisseaux se dilatent et le corps se gorge d’eau !

  • une augmentation de la masse musculaire dans le cadre d’une activité sportive : et oui, avec la mise en place d'une activité physique régulière et soutenue, sur un moyen à long terme, on peut réduire son volume de gras en le « remplaçant » par du volume musculaire à poids égal, ce qui se traduit par des centimètres en moins, visibles à l’œil nu, se répercutant éventuellement par une ou deux tailles en moins, alors que la balance ne bouge pas... mais entre nous, il vaut mieux avoir plus de muscles et moins de gras, vous ne trouvez pas… ?!? Donc oui,  je vous confirme, il est tout à fait possible de perdre des centimètres, de s’affiner, sans perdre de poids, du fait que le muscle « n’occupe » pas le même volume que la graisse !

  • le moment de la journée où vous vous pesez : suivant si vous vous pesez le matin ou le soir, à jeun ou après un repas, ou bien encore après avoir fait une séance de sport, ou bu un bon bol de thé, votre poids ne sera pas le même ! Ce dernier « argument » peut vous faire sourire, et pourtant… c’est bien une réalité, toujours bonne à rappeler !

Du coup, vous voyez bien que le chiffre de la balance n'est pas lié uniquement à ce que vous mangez, tout simplement car une balance « classique » mesure uniquement votre poids global : elle ne détaille pas la répartition corporelle entre masse grasse, masse musculaire, poids de votre squelette, quantité d’eau et contenu de votre colon… Seules les balances à impédancemétrie permettront de connaitre cette répartition, mais encore faut-il savoir interpréter ces chiffres, alors ne courez pas en magasin en acheter une : cela ferait encore plus de chiffres avec lesquels vous vous prendriez la tête !

Donc cessez de vous torturer avec ce qu’affiche la balance, et surtout, arrêtez de vous peser tous les jours : une fois par semaine à la limite, de préférence le matin, à jeun, après être passé aux toilettes… Et rappelez-vous que la balance peut être un juge sévère alors détachez-vous d’elle et regardez-vous dans votre globalité : une silhouette, une allure, un visage souriant et pas uniquement un chiffre !


A bientôt pour le prochain article !

- Alexandra -


Vous avez dit Shiatsu...?!?




Aujourd'hui, j'ai souhaité prendre le temps de vous parler d'un soin qui me tient à coeur et que je propose à mon cabinet depuis bientôt 2 ans :



Le shiatsu est un soin d'harmonisation et de revitalisation inspirée de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) qui alterne :

  • des pressions plus ou moins fortes avec les pouces, doigts, paumes des mains, sur des points précis situés le long des méridiens, 
  • du pétrissage, des rotations des articulations, des étirements ou vibrations. 

Cette technique utilise donc le même principe que l’acupuncture mais sans les aiguilles : vous restez habillé(e), allongé(e) sur un futon posé à même le sol.


Le but de ce soin est de disperser les blocages tant énergétiques que physiques et émotionnels afin que l'énergie vitale, le Qi, circule librement et que la personne puisse ainsi retrouver l'équilibre corps/esprit amenant calme, bien-être et harmonie intérieure...


Pour en savoir plus sur ma "rencontre" avec le shiatsu, il faut remonter 12 ans en arrière, quand j'ai été initiée... j'étais d'ailleurs enceinte de mon premier enfant à la fin de ma 2ème année de cursus!


Prise par mon nouveau rôle de maman, mon cabinet à faire tourner, je n'ai pas eu le temps ni l'opportunité de mettre ce soin en avant dans l'exercice de ma profession.
Puis il y a 2 ans, l'appel du shiatsu a été plus fort, sans compter sur les encouragements d'une petite fée qui se reconnaîtra : j'ai donc décidé de reprendre la pratique régulière de ce soin, et surtout de me lancer à le proposer à ma patientèle... Pour mon plus grand bonheur et celui des patients et patientes qui ont accepté de vivre ce moment de détente !
J'ai même décidé de reprendre mon cursus de formation et de perfectionner théorie et pratique du Shiatsu et ce depuis Septembre 2015 ! Je suis donc plus motivée que jamais à faire connaître ce merveilleux soin, car il m'apporte autant qu'il apporte à celles et ceux qui veulent bien poser leur corps sur mon futon!


Et là, vous devez vous demander "pourquoi donc une diététicienne s'intéresse-t'elle à ce genre de pratique, et pourquoi le proposer dans le cadre de sa profession?!"



Comme je l'explique dans l'onglet "Qui suis-je", au delà de l'alimentation, des mots, le shiatsu finit d'ancrer ma vision de la prise en charge que je souhaite proposer : une approche holistique... rien de magique dans ce terme là... L'être humain est un TOUT : un être vivant, avec ses dimensions physiques, mentales, émotionnelles, énergétiques, familiales, sociales, mais aussi culturelles... 
Toucher au corps, c'est vous reconnecter à vous-même... tout simplement !

J'espère vous avoir éclairé sur ce qu'est le shiatsu, peut être même vous avoir donné envie de tenter l'expérience... Je suis diététicienne certes, mais aussi praticienne de shiatsu, donc vous pouvez très bien me consulter pour la pratique du shiatsu sans avoir recours à mes compétences de diététicienne, et vice versa, ou bien mêler ces 2 compétences en fonction de vos besoins : tout est possible!

Au plaisir...


- Alexandra -



La pratique du shiatsu n’a, en aucun cas, de prétention médicale ou paramédicale.
Elle apporte une aide et un accompagnement, mais ne se substitue, en aucune façon, à un quelconque acte/traitement médical.


Prenez garde aux additifs !


Cela fait maintenant plus de 2 ans que je souhaitais écrire un article au sujet des additifs alimentaires, suite à la découverte du livre "Additifs Alimentaires DANGER" de la regrettée Corinne GOUGET.
Tous les additifs ne sont pas dangereux certes... sauf que dans les produits industriels, bon nombre d'additifs le sont...
Vous pouvez le commander via amazon.fr
en cliquant directement ici ! 

Ce petit livre ne me quitte pas... je le consulte régulièrement...
Je sensibilise mes patients lors des consultations, je les informe... à eux de faire ce qu'ils veulent avec cette info... cela ne m'appartient pas...

Il y a tellement à dire que je ne savais pas par où commencer... sauf qu'il y a quelques jours, je suis tombée sur une intervention de José Bové sur BFMTV chez BOURDIN... Cette interview date du 17 Mars 2015, je ne la connaissais pas... et là, maintenant que je l'ai vue, je ne peux pas faire sans vous la partager...
S'il vous plait, prenez 2 minutes pour écouter comment l'agro-industrie et l'agro-chimie sont réellement en train de nous pourrir la santé.


L'additif E171 dont parle ici José Bové n'est qu'un des additifs potentiellement dangereux pour notre santé... mais c'est déjà un début pour que vous puissiez avoir connaissance de cette triste réalité, et que par ce biais vous soyez plus vigilants sur ce que vous portez à la bouche lorsque cela vient de l'industrie agro-alimentaire...

Et pour les plus rebelles qui diront :

"oui mais alors on ne peut plus rien manger...? Tout ce qui est bon en bouche est mauvais pour la santé...?"
je répondrais juste :
"Restons simples, basiques et logiques : brossage de dents plutôt que de mâchouiller un chewing-gum à l’aspartame + E171, et croquez dans un carré de bon chocolat plutôt qu'une poignée de M&M's à base de E171 + colorants pas toujours anodins..."

Il y a 20 ans en arrière (pas si loin que ça!), il n'y avait pas tous ces produits et la publicité qui va avec pour nous faire croire que c'est trop méga super génial, limite indispensable, de mâcher un chewing-gums après le repas... Tssssssssssssssssssssssssssssssssssss !!!


Et oui, il ne faut pas croire ce que les publicitaires nous font gober avec des pubs toutes jolies, toutes rigolotes... là aussi, il y aurait de quoi dire ! Bref, peut-être le sujet d'un prochain article... je vous laisse déjà digérer celui-ci !
Maintenant que vous êtes informés, faites passer, partager de toute urgence... pour vous, vos enfants, ceux que vous aimez et plus encore... Merci !
- Alexandra -



2016... et vous ?


Et voilà une nouvelle année qui a commencé!

Que la santé soit avec vous... Que cette année 2016 soit des plus lumineuses
pour vous et vos proches, afin que vous puissiez
mener de front toutes les expériences qui se présenteront à vous...
La vie se charge de nous faire vivre maintes situations, tantôt agréables, tantôt désagréables...
Quoiqu'il en soit, il y aura un enseignement à en tirer... Alors : vivez, apprenez, grandissez !

Et surtout SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE !

En consultation, comme dans la vie de tous les jours, je vois beaucoup de personnes :
- se prendre la tête pour un rien,
- se culpabiliser et s'auto-saborder sans réel fondement,
- souffrir de comportements dans lesquels elles se sont enfermées, convaincues que c'est le seul système de fonctionnement possible.

Alors voilà ce que je vous propose pour 2016
(et les années à venir !)


A y regarder de plus près, ces 5 mécanismes "nuisibles" sont d'actualité dans beaucoup de situations, qui plus est chez les personnes souhaitant mincir...
C'est ce que j'aborde et tente à résoudre dans l'approche avec laquelle j'accompagne mes patient(e)s, et je compte plus que jamais continuer avec cette philosophie là !
Détournez-vous de ces mécanismes, allégez-vous de ces aspects, vous serez plus légère dans votre tête et cela aura forcément une incidence positive sur le regard que vous portez sur vous-même en général, mais aussi sur votre poids, votre silhouette, votre alimentation...

Et si nous apprenions aussi à :
- aller à l'essentiel,
- traiter les choses au fur et à mesure,
- se défaire de ce qui n'est pas utile/nécessaire et de ce qui fait souffrir,
- penser et agir en toute confiance et dans le lâcher prise, 
- s'autoriser le droit à l'erreur.

En résumé :

Car au final, la perfection n'existe pas !
Y compris d'un point de vue silhouette...
Le poids parfait est comme une illusion.
L'important est d'atteindre un état d'être, un bien-être intérieurement ressenti,
et non pas un chiffre précis affiché sur un cadran !
... mais ça, ce sera le thème d'un prochain article !


- Alexandra -